Vendredi, 14 Décembre 2018
radio
Écrit par Administrator    Mardi, 09 Juillet 2013 23:33    PDF Imprimer Envoyer

 

 

PASSAGE RADIOS

 

juninho sur rmc ( tous les jeudi a 16h ) radio
Écrit par Administrator
Jeudi, 05 Septembre 2013 21:42

Une star. Une grande star. Au Brésil, où il étire sa fabuleuse carrière et fait encore des miracles avec Vasco de Gama. Et en France, où l’homme aux coups francs légendaires a émerveillé la Ligue 1 pendant son passage doré à l’OL (2001-2009). Juninho vous manque ? Luis Attaque vous offre la chance de retrouver le milieu de terrain brésilien et de l’écouter tous les jeudis sur RMC, de 16h à 18h. L’ancien Lyonnais fera ses premiers pas aux côtés de Luis Fernandez et Pierre Dorian ce jeudi après-midi.

Il apportera son expertise et sa connaissance du football « auriverde » en cette saison de Coupe du monde, que son pays accueillera du 12 juin au 13 juillet 2014. « Je suis ravi de retrouver la France grâce à RMC et à l’émission de Luis Fernandez tous les jeudis à 16h », confie « Juni » dans une vidéo envoyée pour la conférence de presse de rentrée de RMC, qui avait lieu mercredi. « Bem-vindo » (bienvenue) Juninho !

rmc sport


( faire un clic droit enregistrer la cible sous pour telecharger ou cliquez sur le lien pour écouter  )

 

podcast juninho ( 05/09/13 ) émission 1

podcast juninho ( 12/09/13 ) émission 2

podcast juninho ( 19/09/13 ) émission 3

podcast juninho ( 26/09/13 ) émission 4

podcast juninho ( 03/10/13 ) émission 5

podcast juninho ( 10/10/13 ) émission 6

podcast juninho ( 17/10/13 ) émission 7

poscast juninho ( 24/10/13 ) émission 8

podcast juninho ( 31/10/13 ) émission 9

podcast juninho ( 07/11/13 ) émission 10

podcast juninho ( 14/11/13 ) émission 11

podcast juninho ( 21/11/13 ) émission 12

podcast juninho ( 28/11/13 ) émission 13

podcast juninho ( 05/12/13 ) émission 14

podcast juninho ( 12/12/13 ) émission 15

podcast juninho ( 19/12/13 ) émission 16

podcast juninho ( 02/01/13 ) émission 17

podcast juninho ( 09/01/13 ) émission 18

podcast juninho ( 16/01/13 ) émission 19

podcast juninho ( 23/01/13 ) émission 20

podcast juninho ( 30/01/13 ) émission 21 retraite de juninho - new -

 

 

 

RADIO

LARQUE FOOT


30 OCTOBRE 2009

16-18H

pour écouter: http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=53

pour telecharger (clic droit, enregistrer la cible du lien sous):

partie 2: http://nr.proxycast.org/m/media/2730...0_larque_2.mp3

partie 1: http://nr.proxycast.org/m/media/2730...0_larque_1.mp3

Juninho fait le point sur l'ol et sont arrivé au quatar

et nous parle du derby contre les verts ...

 

 

luis attaque 4 mai 2009

 

 

 

Juninho Explique pourquoi il pense que l'OM sera champion cette saison sur la radio rmc

"La saison est difficile, on marque moins cette année, ça nous a couté cher ... L’OL de cette saison supporte moins bien la pression et la méthode du nouvel entraîneur met du temps à se mettre en place. On a fait 1-1 contre le Barca alors que le Real a pris 6-2. On tape trop sur Lyon, le foot français a besoin de Lyon."

"Marseille mérite de gagner le championnat, Bordeaux a bénéficié d'erreurs d'arbitrage ... Marseille mérite le titre et ne se cache pas, contrairement à l’attitude bizarre des Bordelais. Benzema et les joueurs Français sont protégés par la presse, contrairement aux étrangers comme moi ou Cris. Les critiques de Dugarry sur le vieillissement de moi et Cris font mal au cœur. J’ai eu du mal à comprendre les propos de JMA (sur l’avenir de Juni dans l’Equipe). Si je pars, il n’y aura pas de soucis. J’aurai aidé à construire l’histoire de l’OL."

 

pour ecouter le passage de juni

http://www.rmc.fr/blogs/luisattaque.php?q=juninho

--------------------------------------------------------------

 

 

 

21/05 Europe 1 foot : Alexandre Delperier :

Toute l'actualité du foot

20 minutes sur juninho

sommaire

- avenir

- interesser pour retourner au brésil

- meilleur joueur de l'ol

- meilleur match pour juninho

 

 

-----------------------------------------------------------

La rédaction - Larqué Foot - RMC, le 31/10/2009
Septuple champion de France avec l’OL, Juninho est parti au Qatar cet été en signant à Al-Gharafa. A l’occasion de la sortie du livre « Juninho », le Brésilien revient sur ses huit années passées à Lyon. Avec beaucoup de nostalgie...
Juninho, comment se passent vos débuts à Al-Gharafa ?
C’est différent… Je dois bien avouer que Lyon me manque un peu. Depuis deux ou trois mois, je me demande même si je n’aurais pas dû faire une saison de plus. Mais bon, c’était le moment de changer pour moi. Je commence une nouvelle vie ici, et il y a des choses positives aussi. L’ambiance à Al-Gharafa est très bonne, c’est un club familial. Les joueurs m’ont bien accueilli. C’est une vie complètement différente. Quand je suis arrivé, il faisait très chaud et on ne s’entraînait qu’à 21 heures. Maintenant, on s’entraîne à 18 heures mais il n’y a pas de séance dans la journée autrement, donc je passe beaucoup de temps avec mes enfants. J’ai signé pour deux saisons. Pour l’instant, je me concentre sur cette première saison. Si je me sens bien, je resterai.

Que vaut le championnat du Qatar ?
Il y a douze équipes qui s’affrontent en matchs aller-retour. Il n’y a que 22 matches dans une saison, mais il y a aussi trois ou quatre coupes et la Ligue des champions asiatique qu’on va aborder en février prochain. Pour l’instant, on est deuxième en championnat. De mon côté, j’ai marqué deux buts en championnat et trois en coupes mais au début, j’ai eu un peu de mal à retrouver mes sensations et le rythme à cause de la chaleur.

« J’ai toujours eu envie de devenir entraineur »

On vous sent très attaché à Lyon. Envisagez-vous d’y retourner un jour ?
J’aimerais bien. J’aime beaucoup le football et j’ai toujours eu envie de devenir entraîneur un jour. Mais je veux être performant dans cette nouvelle carrière, alors je dois m’y préparer. Quand j’arrêterai ma carrière de footballeur, je pense m’accorder une année pour bien réfléchir à ce que je veux faire exactement. Ensuite, si j’ai l’opportunité de retourner à Lyon et que je peux aider le club, je le ferai.

On sait que de grands clubs, notamment Chelsea, vous avaient convoité lorsque vous étiez à l’OL. Pourquoi avez-vous décidé de rester à Lyon, alors que vous auriez pu évoluer dans les plus grands clubs d’Europe ?
Je suis arrivé un peu tard en Europe. J’avais 26 ans à l’époque (en 2001, ndlr). J’avais alors signé un contrat de cinq ans avec Lyon, et les quatre premières années se sont très bien déroulées avec les premiers titres de champion de France. C’est vrai qu’après ces quatre premières saisons, j’ai songé à partir. J’avais des propositions… Mais j’étais très bien installé à Lyon. Financièrement, il n’y avait pas de grandes différences entre l’OL et les autres clubs. Et surtout, j’avais la possibilité de marquer encore plus l’histoire du club. C’est l’une de mes plus grandes fiertés aujourd’hui : être considéré comme l’un des joueurs les plus importants de Lyon. Tout cela a pesé dans la balance, et finalement j’ai prolongé de deux ans, puis de deux ans encore… J’ai passé huit années formidables à l’OL. C’est vrai qu’il manque encore un palmarès européen à l’Olympique Lyonnais, mais le club est installé parmi les plus grands aujourd’hui. On l’a encore vu récemment contre Liverpool (victoire 2-1 à Anfield, ndlr).

« J’ai beaucoup appris à l’OL »

Revenons sur votre carrière lyonnaise. Des 100 buts, ou des sept titres de champion de France, quelle est votre plus grande fierté ?
Enchaîner les sept titres d’affilée et la Coupe de France en 2008. Jamais je n’aurais pensé pouvoir faire cela quand j’ai signé à Lyon en 2001. Je suis arrivé au club au bon moment. Ces sept titres d’affilée resteront toujours dans ma mémoire, comme dans la tête de tous les supporters. Je n’oublie pas non plus nos campagnes en Ligue des champions. C’est un tout. J’ai beaucoup appris à l’OL, et cela m’a notamment permis de disputer la Coupe du Monde 2006. Je n’oublie pas les copains non plus. Et mes deux enfants sont nés à Lyon… Mais sportivement parlant, ce sont les sept titres qui resteront.

Quand on pense à Juninho, on pense évidemment à ses coups francs et à ses 100 buts (dont 44 sur coup franc). Lequel de ces cent buts préférez-vous ?
Il y a un très beau but que je marque à Marseille alors qu’on était déjà champion. C’était la 3e ou 4e année de Paul (Le Guen). J’élimine deux joueurs avant de faire une frappe bien placée. Il y a aussi eu un match très important pour moi, à Gerland contre le Celtic Glasgow, quand je marque le penalty à la fin. On était obligé de gagner pour passer. Les deux années précédentes, on avait été éliminé lors de la première phase de la Ligue des champions. Là, on était obligé de gagner. On menait 1-0, puis 2-1. Le Celtic a égalisé à chaque fois, et il y a eu ce penalty à la fin. Je marque et on s’est qualifié pour la première fois pour la deuxième phase (Ligue des champions 2003-2004, ndlr). Les trois années suivantes, on a été en quarts de finale. C’était un but très important, mais il y en a eu d’autres…

« Je regarderai le derby contre Saint-Etienne »

Vous rappelez-vous vraiment de tous vos buts ?
Je crois que oui… (rires) Ma première saison à l’OL, je n’ai marqué que cinq buts, puis ensuite j’ai tourné à une moyenne de 10-12 buts par saison. Mais c’est vrai qu’on se rappelle surtout des plus importants. Là, on parle de mes buts, mais je veux dire qu’il ne faut pas oublier toute l’équipe qui a largement contribué au succès de Lyon. Ce sont eux qui marquaient, quand moi je ne marquais pas…

Ce week-end, c’est le derby face à Saint-Etienne. Une rencontre importante pour les deux clubs. Allez-vous suivre ce match ?
Oui. Je joue dimanche au Qatar, mais j’ai la chance d’être au vert samedi. Je regarderai donc ce match. C’est un moment un peu difficile pour Lyon après deux défaites en championnat. Saint-Etienne est en difficulté aussi. Mais dans un derby, il y a toujours de l’intensité, et ce quel que soit la situation des deux équipes. J’espère que Lyon va retrouver le goût de la victoire dimanche à Saint-Etienne.
http://www.rmc.fr/media/audio/7gm69rh3V3Ei9Vs2p3mS2Vm5sP5Ejp4B.mp3
rmc.fr
Mis à jour ( Jeudi, 30 Janvier 2014 22:37 )
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Image au hasard